AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Sarah

Aller en bas 
AuteurMessage
scribouilleur
Doux Rêveur
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 38
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Sarah   Mer 29 Nov - 0:56

Sarah... mon rêve, et mon cauchemar... je pensais que tu causerais ma perte, en me faisant basculer peu à peu dans la folie... tu as alimenté mes désirs, mes fantasmes... me faisant croire en un rêve que je savais ne pas pouvoir se réaliser... mais tu m'as possédé. Petit à petit, je suis devenu tiens. J'étais ton objet... tu m'as dominé, sans jamais avoir à me toucher... jamais je n'ai outrepassé les droits que tu m'avais accordé. Jamais j'ai franchi ce cap invisible que tu m'avais imposé... et pourtant, tant de fois j'ai voulu ne serait ce que te voir, ou t'entendre ! Sans jamais vraiment savoir pourquoi, j'ai respecté ces règles que tu m'imposais. Un peu plus persuadé chaque jour que jamais je ne verrais de fin à cette folie... que tu ne serais jamais réelle.

Tu es là devant moi, et tu dors. Par quelle folie, par quel miracle ? Je ne sais toujours pas... pourtant, tu as finalement décidé de faire tomber cette barrière. Pourquoi ? Peut être me le diras tu un jour... après tant de temps à t'attendre sans y croire, te voilà enfin devant moi...

Je n'ose bouger. Je n'ose respirer. De peur de faire un bruit. De t'effrayer. De te voir partir ? Disparaître ? Ne t'envole pas ! Ton sourire est tellement beau à voir... le soleil et le vent font jouer l'ombre des feuilles sur ton visage. Tant de sérénité... un petit souffle d'air berce légèrement le hamac où tu t'es endormie. Je te regarde, t'admire, te contemple, te dévisage. Je te dévore des yeux comme je n'ai jamais pu le faire avant cela. Tout mon corps aspire à te toucher. Ton corps... cette cathédrale mainte fois vénérée, que j'ai tant admiré, que j'ai tant voulu visiter... ma déesse, ma prêtresse et ma princesse... tu es tout cela pour moi. Laisse moi t'honorer, laisse moi t'offrir mon corps. Je suis tout à toi. Laisse moi me noyer dans ton corps, te serrer et t'embrasser jusqu'à me dissoudre en toi...

Mais tu es là, tu dors, et je n'ose te réveiller. Je te contemple, t'admire, m'imagine... les yeux fermés, un petit sourire amusé sur les lèvres. Dors tu vraiment ? Le doute s'empare de moi... le tissu du hamac te masque en partie à ma vue. Doucement, je m'approche de toi, pour mieux te contempler, pour te voir toute entière. Les raisons de ton sourire m'apparaissent alors... ta main, discrète, s'est glissée lentement entre tes cuisses. Je ne peux voir, je ne peux que deviner le léger mouvement de tes doigts au travers du tissu. Toute entière, mon âme est aspirée par cette vision. Le monde disparaît entièrement, il ne reste plus que toi. Je m'approche... j'hésite à te toucher, à t'interrompre, à te déranger... je sais que tu sens ma présence, cela ne semble pas te gêner... je prends ta main libre dans la mienne. Ton sourire s'élargit, et la pression de tes doigts sur les miens te fait comprendre que je suis le bienvenue. "Embrasse moi". Un souffle, juste quelques mots de ta part. Une demande que je n'aurais jamais espérer, et pourtant... nos lèvres, pour la première fois, se découvrent. Tu n'as pas bougé, je me suis juste allongé sur toi pour pouvoir t'embrasser... long baiser, lent baiser. Découverte... je suis toi, tu es moi, enfin, nous nous connaissons. Plus rien ne nous entourait, désormais, c'est le temps qui s'arrête... nos corps ne font plus qu'un, unis par nos lèvres et par nos langues... je me recule finalement pour te regarder... une fois encore, je n'oserais pas te toucher. Juste de la pointe du doigt, avec le quel je redessine les traits de ton visage. Le reste de ton corps me restera inconnu pour l'instant, mais c'est main dans la main que nous resterons, alors que ta respiration accélère, et que l'intensité de tes gémissements augmentent... dans un dernier soupir, et une pression de main plus forte que les autres, ton corps se raidit une dernière fois. "Merci. Merci beaucoup". A nouveau, ce n'est qu'un souffle... je ne peux répondre... ce devrait être à moi de te remercier d'être ici, d'avoir partagé cela avec toi... mes lèvres retrouvent les tiennes à nouveau... les barrières sont tombées, je n'ai plus peur de toi désormais. Le rêve est devenu réalité...

_________________
Que chacune des étoiles du ciel vienne, au coin de ton oreille, déposer un tendre et chaste baisé, pour faire briller de milles éclats les rêves qui illumineront ta nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sc.c-pp.biz
Élizabelle
Grande Poète
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Sarah   Mer 29 Nov - 11:13

woaw c'est jouliiii ! elle est chanceuse la demoiselle a qui est dédié ce texte! moi par contre je serais un peu gênée qu'on me lise un truc pareil sachant que ça parle de moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poignart.bb-fr.com
plumpaiok
Dague


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Sarah   Mer 29 Nov - 20:42

Hop là, pardon, s'cusez moi, je viens vous embêter encore.
J'ai lu, puis je me suis dit "qu'est-ce que je dois en dire? Et puis est-ce qu'il y a quelque chose à en dire?"
En fait, ça dépend. Si tu as écrit ça pour exprimer ton sentiment sous le coup de la passion, et que tu nous le fais lire pour partager ça, il n'est pas question d'en dire quelque chose.
Si tu nous le soumets pour avoir des critiques et appréciations sur le style, l'effet, bref, si c'est un texte construit avec volonté d'efficacité, ça change tout. Qu'en est-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scribouilleur
Doux Rêveur
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 38
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Sarah   Mer 29 Nov - 21:54

la question peut se poser en effet Wink j'ai pas pensé à préciser ^^

ce texte fait partie d'un vaste projet personnel... ou peut être qu'il n'en fera pas parti... vous verrez peut être ses petits frères dans les jours qui viennent, je ne sais pas encore.

Le projet ? hum... je ne veux pas trop en parler pour le moment, mais pour simplifier, il s'agit d'un recueil d'histoires érotiques softs. Les commentaires que j'attends ? Hum... j'essaie d'orienter mes textes sur les sentiments, les ressentis... et mes intentions sont énormes, puisque oui, on parle bien d'édition. Donc faut être très méchant Wink

_________________
Que chacune des étoiles du ciel vienne, au coin de ton oreille, déposer un tendre et chaste baisé, pour faire briller de milles éclats les rêves qui illumineront ta nuit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sc.c-pp.biz
Alassea
nouveau
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 18/10/2006

MessageSujet: Re: Sarah   Mer 29 Nov - 23:01

Un texte vraiment superbe pour moi.
Pourquoi?
Ça raconte l'histoire d'un homme qui apprivoise une fille, tout en douceur, pour pas lui faire peur, qui porte attention à elle, qui l'écoute, qui prends plaisir à l'observer pendant des heures...le rêve de n'importe quelle fille:D

mais impossible:P haha! un gars comme ça ça existe pas:P


En ce qui concerne le texte en général à travers un livre, en fait c'est difficile à dire. Je ne te conseille pas de rester dans ce style-là mais de faire des textes très variés, de plusieurs styles différents et dans plusieurs contextes, avec toutes sortes de personnages.
Ce texte est très intéressant par le contexte qui est original, l'accent est mis sur les émotions, les détails, la vision de l'homme et tout...mais aucunement sur le partage, ou en tout cas très peu. Et c'est dommage de ne jamais mettre dans la sexualité cette notion très importante. Et surtout de passer outre des émotions de la fille. On devine un peu leur relation et c'est bien. Pour un premier texte ça passe très bien mais explore pleins d'avenues différentes! Si je peux te donner un conseil pour tes prochains textes érotiques, ne te contente pas de l'acte sexuel froid et en surface. Mets-y de l'originalité, du rêve, du plaisir, de la fantaisie, de la passion, de l'interdit, du mystères, et même du rire...Surprens les lecteurs et mets de la vie et de la beauté! Ne te contente pas de faire un produit pornographique fade comme on en voit que trop de nos jours. La société est déjà sur-saturée de ce genre de produits. Démarque-toi! Naturellement, c'est une vision très personnelle de ce sujet mais moi, c'est ce qui me toucherait et m'accrocherait. Tout en restant dans tes valeurs, ta vision de la sexualité et tout c'est bien sûr.

Pose-toi la question à quelle clientèle veux-tu t'adresser, quel est ton but, que veux-tu projeter comme image...veux-tu seulement divertir ou il y a plus? C'est assez important je trouve à la base de connaître ça.

Ton texte est original et se démarque car il va complètement à l'opposé des relations sexuelles de nos jours, c'est-à-dire, rapide, mécanique, froide. Et même encore mieux, il ne s'est rien passé entre tes personnages. Pour l'instant en tout cas...grâce à ce temps d'attente, les personnages ont le temps de s'apprivoiser, de se désirer, de rendre le moment encore plus important, d'apprécier chaque détails...de s'écouter!!!

Un autre conseil, j'aurais tendance à te conseiller de ne pas rendre l'instant trop parfait. Je dirais, il y a toute sortes de gens, toutes sortes de manières de voir la sexualité, tout sortes de façons de s'aimer, explores-les et amuses-toi. Mets-y les instants et les détails qu'on recherche, qu'on ose pas explorer par gêne ou par peur ou par pudeur, mets-y ce qu'on ne voit pas mais qu'on aimerait voir. Ah et une autre chose, ne fait pas l'erreur que plusieurs personnes font de nos jours, ne mets pas l'accent sur la performance. Soit ouvert, mets de la poésie, de la profondeur, de la douceur.

Hum finalement j'ai dévié un peu, fallait parler de ton texte à la base Embarassed

...comme je disais plus haut, superbe Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
scribouilleur
Doux Rêveur
avatar

Nombre de messages : 76
Age : 38
Localisation : Montréal
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Sarah   Jeu 30 Nov - 12:37

Citation :
Nous vivons dans une société hypersexualisée. Le corps a perdu tout ses mystères, toute sa magie. On l'étale désormais comme un boucher étale sa viande. Factice, modifié, celui-ci n'a plus rien de naturel. Il se contente de répondre aux stéréotypes imposés. Le sexe, petit a petit, suit la même banalisation. Il faut baiser. Partout, tout le temps, avec tout le monde. Performance avant tout. La douceur a disparu. La pornographie est au premier plan, et fait de cette magie relationnelle un acte vulgaire, banal. "Quoi, t'as encore jamais couché avec quelqu'un" ? Vulgarité, violence, égoïsme, irrespect semblent devenir les maîtres mots de la sexualité d'aujourd'hui. Le corps, anciennement cathédrale sacrée et maintes fois vénérés, est devenue simple objet sans valeur.

C'est dans ce contexte que j'ai envie de parler de sexe. Alors que tout le monde en parle, je cherche à faire entendre ma voix moi aussi. Victime également de cette nouvelle vision, le sexe a perdu à mes yeux une grande partie de sa magie. Des images pornos ont défilés devant mes yeux des heures de temps, et je suis devenu égoïste dans mon rapport avec les autres, faisant passer mon plaisir en premier, et oubliant l'autre dans cela. Victime du sexe égoïste, désacralisé, démystifié. Pourtant, "faire l'amour", cette expression qui semble s'utiliser de moins en moins souvent, est l'une des plus belles formes de magie à notre portée. Et c'est pourquoi j'ai décidé de plonger. Introspection avant tout, Muse est un projet très personnel, destiné à m'aider à redécouvrir la sexualité. Une exploration que je souhaite faire partager. Redécouvrir l'écoute, le partage, l'abandon de soi. La douceur, qui a sa place, même (surtout ?) dans une sexualité sans amour.

Passionné par les livres, par la photo et l'écriture, la forme du projet s'impose d'elle même. Livre d'art, présentant des nouvelles érotiques softs, illustrées photographiquement. Les textes ont la prétention de mettre les sentiments en avant, le ressenti des personnages au premier plan, alors que les actes en tant que tel, les "performances", ne sont qu'excuses à la douceur, au partage, à l'échange. Essayer de retrouver la magie du sexe. Les photos, quand à elles, cherchent à faire redécouvrir la beauté du corps humain. La douceur des courbes, le plaisir qu'il y a à simplement regarder sans toucher. Réapprendre à respecter le corps, que celui-ci ne soit plus un objet. Pas de porno, mais de la suggestion.


Le projet avance... pas vite du tout, car il n'est pas évident de trouver des modèles... mais il avance. Il me tient à coeur, et je compte bien le terminer.

edit : la traduction est faite. Merci François Smile

_________________
Que chacune des étoiles du ciel vienne, au coin de ton oreille, déposer un tendre et chaste baisé, pour faire briller de milles éclats les rêves qui illumineront ta nuit


Dernière édition par le Ven 1 Déc - 2:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sc.c-pp.biz
Élizabelle
Grande Poète
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Sarah   Jeu 30 Nov - 14:40

je vais voir ce que je peux faire pour la traduction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poignart.bb-fr.com
plumpaiok
Dague


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Sarah   Jeu 7 Déc - 17:20

Les points de suspensions me dérangent. Ils font naïf. L'effet recherché est compréhensible, mais l'utilisation fait artificielle, et maladroite.

Citation :
Je te regarde, t'admire, te contemple, te dévisage

énumération sans maitrise qui déssert chaque mot. Il n'y a pas là de montée en intensité.

As-tu tout écrit d'un seul trait?

C'est sensible, mais j'y reproche d'être trop long pour cette sensibilité. J'aurais envie d'un texte plus court, mieux construit et mieux maitrisé, avec la même charge, mais une meilleure virtuosité. Comme dirait "Bruce Lee" dans Dragon, le sculpteur ne rajoute pas toujours de la glaise à son oeuvre, mais il y apporte des retouches jusqu'à ce qu'elle soit parfaite.

N'y a-t'il pas trop de répétitions, trop d'à-peu-près? Pourrais-tu élaguer ton texte du trop et du peu nécessaire, affiner l'approximatif? Avec chaque phrase comme un coup dépée fin et précis, portant en lui-même l'intégralité de son sens et de sa raison d'être. Comme un trait de pinceau dans la main d'un calligraphe. L'éxécution sue et maitrisée.

C'est ça. Ce texte porte de l'errance et de la recherche, pas de l'affirmation ni de la certitude, dans sa construction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sarah   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sarah
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tatiana de Rosnay (elle s'appelait Sarah)
» Les menteuse de Sarah Shépard
» [Rosnay, Tatiana (de)] Elle s'appelait Sarah
» TERMINATOR 2 - SARAH CONNOR (MMS119)
» [Mlynowski, Sarah] Moi & moi vice versa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poign'Art :: Le Poign'Art :: Poésie et littérature-
Sauter vers: