AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Définition d'une belle oeuvre.

Aller en bas 
AuteurMessage
plumpaiok
Dague


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Définition d'une belle oeuvre.   Ven 31 Aoû - 9:56

En lisant certains messages parlant de virgules, de branlette derrière l'écran et de ce qu'est un artiste, ça m'a évoqué plein de choses dont j'aimerais discuter. Entre autres, un sujet que j'estime intéressant: chacun, dites moi, j'aimerais savoir, qu'est-ce qu'un bon ou un mauvais poême? Un beau, ou un nul et sans intéret? Habile, ou méprisable?
Et sans parler de poésie?, qu'est-ce qui différencie un bon film d'un mauvais? Et la musique? Ou toute autre oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chtififi
Invité



MessageSujet: Question/réponse.   Ven 31 Aoû - 22:44

Salut biloute, je comprend que tu te poses ce genre de questions: cela prouve au moins que tu n'es pas encore mort cérébralement. J'aimerais bien répondre de façon tranchée à tes questions, mais j'en suis incapable, pour la simple et unique raison qu'il n'y a pas de réponse. Un poëme n'est jamais bon ou mauvais, comme une musique d'ailleurs, tout dépend de la charge émotionnelle qu'il contient, et de qui le lit, avec quels yeux, quel état d'esprit, quel coeur... tout cela est trés relatif, et tu ne trouveras jamais LA solution.

Hormis des géants comme Victor Hugo ou Lamartine, nous ne serons jamais que des "branlotins", des gratte-papiers besogneux, il faut je pense, nous faire une raison; cela équivaut à nous incliner devant Bach ou Mozart. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut baisser les bras, bien au contraire! Si tu as des choses à dire, dis-les, vides ton coeur, emmerdes tout le monde s'il le faut!

A bientöt Plumpaïok. Ch'ti Fifi.
Revenir en haut Aller en bas
plumpaiok
Dague


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Définition d'une belle oeuvre.   Jeu 6 Sep - 13:30

Puisque tu m'y invites, j'emmerde volontiers Victor Hugo, Lamartine, Bach ou Mozart. En quoi devrait-on s'incliner devant eux? En quoi ce qu'ils ont fait serait mieux ou supérieur à ce que nous faisons nous, ou d'autres? A te lire, Ce sont des maîtres absolus possesseurs justement du talent et de la vraie qualité. Si un poème n'est jamais bon ou mauvais, en quoi leurs oeuvres seraient meilleures que celles, par exemple, de ceux qui fréquentent ce forum?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chtififi
Invité



MessageSujet: Tu as bouffé du lion, ou des piments Plumpaiok?   Jeu 6 Sep - 16:31

Waooowww! Quelle agressivité mon gars! Si ta copine t'as largué, c'est pas de ma faute! Pour une fois, c'est moi qui te calme, Bondédioux, mais c'est le monde à l'envers!

Plus sérieusement et contrairement à tes propos (allez, avoue, allez, tu as picolé un peu non? Y a pas de honte!), je t'invite à lire Victor Hugo et Lamartine, ainsi qu'à écouter Bach et Mozart (listes non exhaustives bien-sûr), afin de te cultiver et de t'enrichir, comme tout-un-chacun, au contact de tels génies, avec beaucoup de respect et d'humilité.

Si tu penses faire plus et mieux que ces maîtres inégalés à ce jour, alors de 3 choses l'une:

1) Soit tu n'as jamais lu Lamartine ni écouté Mozart, et dans ce cas tu es inculte (çà se soigne ne t'inquiètes pas).

2) Soit tu te prends pour Hugo ou Bach (bon, là c'est un peu plus long à soigner, mais tant que tu ne te prends pas pour Napoléon, il reste un espoir).

3) Soit comme je te l'ai dit plus haut, tu as bu un ch'tit coup de trop (une bonne nuit de sommeil et demain çà ira beaucoup mieux).

A l'instar de Robert le DU, je pense que le site Poign'Art n'est pas un site destiné à mettre en compétition les amateurs que nous sommes (dans toute l'acception et la noblesse de ce terme), à des génies absolus et intemporels; cela serait ridicule dans tous les cas. Sans baisser les bras, il faut bien reconnaître l'existence et les apports incontournables de ces maîtres, qui ont ouvert bien des voies inexplorées et qui n'ont jamais été surpassés dans leur art; ta vanité dut-elle en souffrir, il faut avoir la sagesse et la lucidité d'admettre une bonne fois pour toutes, que nous n'arriverons jamais à la cheville de tels génies, point-barre.

Sur le site Poign'Art, des amateurs tels que nous, qui mettent leur coeur dans ce qu'ils font, parfois plus ou moins bien, plus ou moins adroitement, et je suis le premier à reconnaître mes faiblesses et défauts, nous avons LA CHANCE de pouvoir nous exprimer, et c'est déja beaucoup! Bien-sûr que tu as du talent Plumpaïok, comme nous tous, mais je te conseille sur ce coup-là de pincer ton nez et de péter un bon coup: ta tête va se dégonfler mon p'tit poussin.

Comm in dit dins ch'Nord, t'es dur à l'comperdure (NDT: tu as du mal à comprendre); nous avions pourtant dialogués ensembles sur ton thème "Le miroir", sensiblement proche de ce débat; il faut suivre pépère!

Sans rancune, et au plaisir d'avoir de tes nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
plumpaiok
Dague


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Définition d'une belle oeuvre.   Mer 12 Sep - 16:04

Tu triches, t'as pas répondu à ma question.
Citation :

nous n'arriverons jamais à la cheville de tels génies

en quoi? Pourquoi? Comment? Pour ces quatre "génies" que tu m'as cités, qu'est-ce qui met leur oeuvre hors de portée de tous, à ton avis?

Citation :
Un poème n'est jamais bon ou mauvais, comme une musique d'ailleurs

Mais pourtant, même si ce n'est jamais bon ou mauvais, d'après toi, certains sont meilleurs, tellement que d'autres ne peuvent pas prétendre à comparaison?
Dis-m'en plus. Plus que de prendre ça pour acquis, parce que c'est comme ça et voilà. Pour le moment, ça sonne un peu comme "ayez la foi, je vous apporte la bonne parole, voici les dieux, adorez-les, ne demandez pas pourquoi, croyez-le, c'est la vérité"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chtififi
Invité



MessageSujet: Mais non, je ne triche pas!   Jeu 13 Sep - 10:17

Bonjour Plumpaïok, je te remercie pour ta réponse, et je vais essayer d'éclairer un peu ta lanterne. Tu sais que je ne suis pas un génie de la poësie (je bricole), mais je suis beaucoup plus fort en composition musicale (chacun son truc).
Quand j'écoute des oeuvres de Bach, Mozart, Debussy, Franck, etc... et que tous mes poils se dressent tellement je suis abasourdi par tant de grâce et de beauté, je me dis que je vais avoir beaucoup de mal pour faire mieux. Finalement, ce n'est pas un choix purement analytique; c'est ta peau et tes tripes qui te donnent des ordres. Avec le temps, tu finis par admettre que tu ne pourras peut-être jamais faire mieux que les maîtres qui ont ouvert la voie à tellement d'artistes; c'est aussi une école d'humilité.. et c'est peut-être aussi bien comme çà.
Bisous mon grand. Fifi.
Revenir en haut Aller en bas
plumpaiok
Dague


Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 28/08/2006

MessageSujet: Re: Définition d'une belle oeuvre.   Ven 14 Sep - 9:57

A vrai dire, je voulais jouer la provoc' pour faire un peu débats, mais au final on est les deux seuls à avoir le temps (ou l'intérêt) d'en discuter pour le moment. A voir si quelqu'un relance le sujet, ce serait plus sympathique qu'un simple dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Élizabelle
Grande Poète
avatar

Nombre de messages : 179
Date d'inscription : 26/08/2006

MessageSujet: Re: Définition d'une belle oeuvre.   Ven 14 Sep - 12:55

moi je crois que chaque oeuvre a du potentiel a degrés différent.

il y en a des meilleurs et des moins bonnes, il y a des artistes qui sont plus talentueux que d'autres aussi, mais tout cela reste évidement selon mon avis, mes choix et mes gôuts.

ne pas aimer Mozart ne mérite assurément pas la peine capitale. et adoré Victor Hugo n'est certainemetn pas un crime.

j'aime beaucoup Mozart mais je ne me suis jamais intéressé plus que ça à Victor Hugo...suis je vraiment inculte pour autant??? bien dans ce cas je l'accepte humblement et plutôt je vais lire des choses qui me plaisent plus que ça.

il y a des légendes du monde artistique qui sont très connues...mais rien n'empêche que dans l'ombre se cache un talent encore plus sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poignart.bb-fr.com
Chtififi
Invité



MessageSujet: Enfin! Une agréable surprise sur le site Poign'Art!   Sam 15 Sep - 9:19

Bonjour les enfants! Je vous félicite et vous remercie tous les deux pour vos messages, trés sympa. Comme disait notre ami Robert Thébyor, vous avez rangé les couteaux et autres dagues, pour sortir enfin vos plumes et vos coeurs.

Plumpaïok a voulu jouer la provoc' pour relancer un peu le débat sur un sujet qui lui tient à coeur, et je le comprend, c'est le dernier moyen qu'il lui restait pour espérer obtenir des réponses aux questions qu'il se pose! J'ai essayé de lui répondre de mon mieux, mais il s'attendait à une plus grande participation et à un vrai débat; c'est normal qu'il ait été un peu déçu...

A mon avis, si le "Forum d'expression artistique sous toutes ses formes" ne rencontre pas le succés qu'il mérite, c'est parce qu'Elizabelle y fait (beaucoup) trop LA POLICE, peut-être en pensant bien faire, mais avec les résultats catastrophiques que nous connaissons. Un tel site doit -par définition- respecter la liberté individuelle, et les différences de points de vues et d'expression artistique de chacun de ses membres, au lieu d'en fustiger certains, de les traîter en parias, voire de les "inviter à dégager", s'ils n'ont pas la même façon de voir les choses qu'Elizabelle. Je suis tout-à-fait d'accord pour respecter certaines limites de respect élémentaire, mais il ne faut pas éxagérer non plus, sachant que la phase suivante consiste à se taire, pour être certain de ne vexer personne, ou pour ne pas se faire "rappeler à l'ordre" injustement.CQFD.

Elizabelle a créé ce site, elle sait trés bien le revendiquer haut et fort ("c'est MON site"), et bien maintenant, il faut qu'elle assume un peu, non pas en passant "en coup de vent" une fois par semaine, pour donner ses ordres, mais pour s'en occuper un peu plus sérieusement, car si ce site connaît quelques difficultés, ce n'est pas de la faute de ses adhérents. Quant à fermer purement et simplement ce site, comme l'a évoqué récemment Elizabelle, ce serait un acte de pure lâcheté de sa part, impardonnable de vanité, car ce site appartient AUSSI à ses 28 membres.

Bonne continuation Plumpaïok, et... à bientôt j'espère.
Revenir en haut Aller en bas
Chtitanik
petit couteau
petit couteau


Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Drin, drin, drelin, drelin!!!   Ven 5 Oct - 15:21

Salut Plumpaïok, qu'attends-tu pour te réveiller, (Yen a marre de tes vulgarités inutiles!!)
Ton silence et tes questions plus ou moins pertinentes, bref, ton absence, nous manquent un peu... beaucoup!

A bientôt (celui là aussi j'en ai marre de le lire), sinon je débarque chez toi avec ma copine, sur ma Mob AV 89 !

Bisous.


Modère toi un peu, c'est pourtant pas si difficile! tu y arrive très bien dans tes autres réponse. eh bien continue!

De plus, je t'ai déja dis que Plumpaiok ne serait pas beaucoup présent pour les jours/semaines à venir parce que d'abord il a autre chose à faire de son temps et qu'ensuite j'imagine que ça le regarde.

il n'a pas signé un contrat de présence obligatoire pour ce forum que je sache, alors il n'est pas tenu d'y être présent aussi souvent qu'il te plairait qu'il le soit.

la patience est une vertue, à ton âge n'as tu donc pas encore appris à attendre? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Définition d'une belle oeuvre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Définition d'une belle oeuvre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une très belle définition de l'écrivain
» Belle du Seigneur , Albert Cohen
» Pour une lecture commune de Belle du Seigneur d'Albert Cohen
» Finition de peinture sur mdf
» Quelle est la véritable définition du mot "amitié" ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Poign'Art :: Culture générale :: Discussion libre-
Sauter vers: